Les représentants FO-Direction en CAP reçus par RH5

Les représentants en CAP de notre organisation se sont entretenus avec Mme RINEAU, Chef de bureau de la gestion personnalisée des cadres, le mercredi 22 juin 2016. Durant cet entretien, les points suivants ont été abordés :

Dispositif Lemaire :

FO-Direction a formulé une demande d'évaluation du dispositif Lemaire avec un rappel du cadre pour anticiper des difficultés après CAP.

Nous avons rappelé la nécessité de pérenniser ce dispositif au regard de nos contraintes en terme de mobilité.

Mme RINEAU convient que l'évaluation et le rappel du cadre sont nécessaires. Pour autant, elle met en exergue que son bureau est absorbé par la gestion des CAP et que ce travail de fond sera difficile.

Logements de fonction et ouverture d'établissements :


Nous avons demandé l'anticipation de l'actualisation de l'arrêté fixant la liste des logements de fonction quand des ouvertures d'établissements sont programmées.

A défaut, nous souhaitons une harmonisation des pratiques sur le remboursement ou la compensation des loyers payés dans l'attente de l'arrêté.

Nous rappelons qu'un recours à l'IFO, sur la partie modulable (possibilité de modularité de 4 à 8, en l'absence de logement pris en charge par l'administration) est une solution possible.

Nous avons fait part de la nécessité de fixer un cadre clair tant pour les collègues qui se positionnement que pour les DISP qui prennent en charge les loyers ou décident les modulations.

Mme RINEAU a pris note du problème.

Procédure de mobilité :

Nous avons rappelé le besoin d'évaluation de la procédure mise en place et demandé le retrait dans les diffusions de la mention de validation de la procédure par les OS. En effet, nous sommes toujours dans un dispositif expérimental.

Mme RINEAU confirme ce besoin d'évaluation et met en exergue la difficulté pour ses services de recueillir les CRE.


Reconnaissance :

Nous avons évoqué le besoin de reconnaissance du travail réalisé par les DSP qui passe tant par la rédaction de lettres de félicitations/TOS, que par la finalisation de la réforme statutaire.

Mme RINEAU indique que la Fonction publique est confrontée quotidiennement aux arguments de contraintes particulières. Selon elle, il importe de travailler sur la connaissance du métier et des missions des DSP. Les DSP souffriraient d'un "déficit d'image". Si c'est le cas, c'est la mission de notre Administration de promouvoir le corps et son image.

Mme RINEAU nous invite à solliciter une audience auprès de la Fonction publique, pour développer les missions particulières des DSP (gestion d'effectifs de personnels importants, gestion de crise…). Nous avons fait savoir que l'Administration aurait dû depuis longtemps répondre à ce déficit d'image ! Que fait l'Administration ?

Mobilité :

Il apparaît nécessaire d'éviter le rappel d'obligation de mobilité, contre-productif. Nécessité de contractualiser des parcours et d'accompagner les projets professionnels.

Formation continue :

Dans le contexte de recrutement massif, nous constatons que l'ENAP n'est plus en capacité d'assurer une formation continue à la hauteur des évolutions des métiers.

Nous sollicitons une formation continue déconcentrée, mais coordonnée par l'ENAP. Nous souhaitons un vrai plan de formation continue.

Télétravail et Administration centrale :

Nous avons abordé la question du télétravail au Millénaire qui permettrait de stabiliser les effectifs. Le décret interministériel sur le télétravail a été publié en avril 2016.

Une expérimentation est en préparation à l'Administration Centrale. Elle pourrait être envisagée pour la rentrée de septembre. Pour ce faire, il sera demandé à chaque service de définir les postes pouvant être envisagés en télétravail.

A ce jour, le télétravail est appliqué uniquement sur recommandation médicale.

Tableau d'avancement et liste d'aptitude :

Nous avons demandé l'anticipation des Tableau d'avancement et Liste d'aptitude pour éviter des transmissions tardives de fichiers en décembre.

Mme RINEAU propose qu'un point d'étape sur les sujets abordés soit fait dans un an.


Pour le Bureau National
Le Secrétaire Général,
Jimmy DELLISTE


 

Nos actions

Aucun événement
img.responsive { max-width : 100%; height : auto; }