Les DSP abandonnés par leur DAP ?

Ce mépris que nous constatons de notre administration se retrouve dans le souhait affiché de contourner les CAP et les échanges autour des postes de DSP par des dispositifs de consultation écrite. Ce mépris se retrouve également dans le silence assourdissant de la DAP en réponse à nos sollicitations.

Il nous a été demandé « de communiquer », de « saisir courtoisement », « d’appeler avant d’écrire »... Nous le faisons, mais les réponses sont rares.

Les Directeurs ne feraient pas le tiers de cela en établissement sans se faire étriller par leurs OS, par leurs collaborateurs et même par leur hiérarchie.

FO-Direction déplore la multiplication des consultations écrites qui insécurisent la mobilité des DSP et réaffirme la nécessité de tenir une troisième CAP de mobilité par an.

FO-Direction demande la programmation d'un calendrier de travail sur la charte de mobilité des DSP.

FO-Direction réclame le respect des familles pénitentiaires et le retrait immédiat du paragraphe inique de cette note de mobilité et le maintien du dispositif LEMAIRE.

 

Pour le Bureau National

Le Secrétaire Général

Sébastien NICOLAS

img.responsive { max-width : 100%; height : auto; }