HOMMAGE A SAMUEL PATY

 

C’est avec une vive émotion que les directeurs des services pénitentiaires s’associent au deuil national et à celui qui touche plus directement les enseignants et professeurs de l’éducation nationale, abasourdis par la violence de l’attentat du 16 octobre 2020 à l’encore de Samuel PATY, professeur d’histoire géographie à Conflans-Sainte-Honorine.

Samuel PATY est tombé sous le joug de la Barbarie et de la négation des libertés individuelles. Cet assassinat est une atteinte directe à la liberté d’expression, principe fondamental protégé en France par la déclaration des droits de l’homme et du citoyen. Son article 10 dispose en effet que « nul ne peut etre inquiété pour ses opinions, même religieuses ». Ni inquiété, ni uni, ni villipendé, ni critiqué, ni tué. Il est essentiel de rappeler qu’aucun courant de pensée, aucune religion ne puissent conduire à la censure individuelle ou collective. Tout peut être dit et montré, sans haine et sans violence.

Aujourd’hui c’est l’ensemble des fonctionnaires qui sont profondément choqués par cet assassinat. Les DSP sont solidaires de leurs collègues professeurs, de leurs élèves. Si la violence existe dans le quotidien des DSP et plus largement dans l’exercice des missions des fonctionnaires de l’administration pénitentiaire, il est inacceptable de la voir entrer dans les écoles de la République.

Les DSP attendent une réponse ferme de nos gouvernants. C’est d’ailleurs la position affichée par Madame la Ministre de la transformation et de l'action publiques qui annonce la nécessité de mettre fin à la théorie du « pas de vague » dans le cadre de la modernisation de la fonction publique. En effet, il est essentiel que les fonctionnaires de terrain puissent faire remonter leurs difficultés et ainsi obtenir le soutien, l’écoute et la solidarité nécessaire de la part de leur hiérarchie pour faire face aux menaces, violences et intimidations subies chaque jour. 

Parce que ceux qui gardent des personnes privées de liberté dans un Etat de droit connaissent bien le prix de la liberté, et qu’il lui faut des défenseurs et du courage, FO DIRECTION est aux cotés des proches de Samuel Paty, du Président de la République, de la Nation toute entière pour défendre la République et les fonctionnaires qui l’incarnent.

En France, les fonctionnaires sont ceux qui rallument les lumières qui s’éteignent...

img.responsive { max-width : 100%; height : auto; }